The Moniteur du Commerce International (MOCI) is the leading French business magazine for global international export targeting export-oriented firms. INDOCHINA LEGAL has been selected by the MOCI to draw up the regulatory part of the Vietnam Business Guide. This edition on Vietnamese regulations on foreign investment and commercial transactions discusses the general legal framework for doing business in Vietnam, including key topics such as the economic opening up of the country, WTO commitments and major multilateral free trade agreements entered into by Vietnam, applicable procedures related to foreign investment, forms of corporate vehicle, representative office, franchising, shareholders' agreements and required thresholds, mergers and acquisitions, and customs procedures.

Le Moniteur du Commerce International (MOCI) is the leading French Magazine for global international export. The publication is in French language.

La présente fiche sur la règlementation vietnamienne en matière d’investissement étranger et des opérations commerciales est extraite du Guide Business Vietnam publié par le Moniteur du Commerce International (MOCI) dans son édition du 10 décembre 2015 et est à jour de la règlementation vietnamienne au 1er janvier 2016.

Le MOCI, média d’information français leader pour les entreprises exportatrices, a sélectionné Indochina Legal pour traiter des aspects règlementaires du Guide.

Dans le même Guide, le Directeur de Business France Vietnam, Matthieu Lefort, souligne l’impact très positif qu’aura sur l’économie vietnamienne et son attractivité, l’entrée en vigueur fin 2015 de la Communauté Economique entre les 10 pays membres de l’ASEAN, forts au total de plus de 630 millions d’habitants, et sous réserve de leur exécution formelle et ratification, les accords de libre-échange convenus avec d’une part, l’Union Européenne (le Vietnam étant le 2ème pays de l’ASEAN, après Singapour, à conclure un tel accord) et d’autre part, avec les Etats-Unis et 10 autres pays bordant l’Océan Pacifique (dont le Canada, l’Australie, le Japon, etc.), dit Partenariat Transpacifique (ou TPP).

Pour citer Matthieu Lefort, « c’est donc bien comme un hub régional bénéficiant d’un accès privilégié aux plus importants marchés de consommation de cette partie du monde (Japon, Corée, Australie, Canada et Etats-Unis), qu’il faut désormais considérer le Vietnam, d’autant que sa stabilité politique et le coût de sa main-d’œuvre jouent également en faveur de son attractivité ». Il est vrai également que le Vietnam a conclu 2015 sur une note positive en enregistrant un taux de croissance du PNB de 6,7 % (objectif 2016 de 6,8 %), taux porté à 9,85% pour le seul territoire de Ho Chi Minh Ville et un flux d’investissement étranger direct déclaré en croissance de l’ordre de 15 % sur 2014 (à un montant estimé de 24 Mds USD).

Start typing and press Enter to search